paysagiste concepteur d'aménagements de jardins

Paillage de plaquettes de peuplier au pied d'Hortensias, Angers 49

Paillage organique

Un paillage pour un sol vivant.

Un petit conseil en passant ( pour les personnes qui n’ont pas le temps ou pour les fainéants ! ) …

Pour obtenir de belles plantes, rien ne sert de les arroser d’engrais chimiques à longueur d’année. Au lieu de vous préoccuper de votre plante, occupez-vous de votre sol. C’est dans un sol vivant que grandiront des végétaux sains.

Un des principe de base est de protéger le sol par un paillage, de préférence organique. Les paillages de type paillettes d’ardoises ou de briques n’apporteront rien à votre sol en terme de « nourriture », tandis qu’un paillage de type BRF (Bois Raméal Fragmenté) par exemple, sera l’allié idéal de votre jardin. Le BRF est fabriqué à partir de branches et de feuilles broyées, on le dépose sur un sol préalablement désherbé, sur une épaisseur d’environ 15cm. Pour un potager, il est préférable d’utiliser de la paille, assimilable plus rapidement par votre sol.

Le paillage sert à la fois de protection contre le gel, la battance des pluies, le dessèchement dû au vent, il permet de conserver l’humidité du sol en été, mais il sert aussi de nourriture à une multitude de « micro jardiniers » qui laboureront la terre à votre place ( bande de chanceux! ). Le paillage sera incorporé au fil du temps grâce à l’action combinée de champignons, bactéries, insectes, vers de terre… et formera une couche nourricière pour vos végétaux.

Quelques exemples de paillis…

 

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir la question du paillis, de nombreux ouvrages existent. Je peux vous recommander celui de Dominique Soltner intitulé « Guide du nouveau jardinage ».

http://www.soltner.fr/

 

 

Les petits blablas c’est par là…